Accueil
_

Biographie

_
     Mélanie Laurent est une des harpistes les plus brillantes de sa génération, dont le talent a été récompensé par le 1er Prix de l’USA International Harp Competition 2019, l’un des plus prestigieux concours de harpe du monde. Par sa virtuosité et sa sonorité riche et sensible, elle a charmé le public américain, selon le Harp Column Magazine, qui la qualifie de « source d’inspiration » et vante son « toucher d’or ».
     D’abord initiée à la musique classique au sein d’une famille de musiciens professionnels, Mélanie a été formée auprès de Dominique Piussan et Ghislaine Petit-Volta, avant d’intégrer la classe d’Isabelle Moretti et de Geneviève Létang au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Elle y obtient son master mention très bien avec félicitations en 2020. Après un 1er Prix au concours Léopold Bellan en 2017, sa victoire au concours international de Bloomington en 2019 la propulse sur la scène internationale, avec notamment la programmation de deux tournées en solo, en Chine et aux Etats-Unis pour la saison 2021/2022.
     Malgré un début de carrière perturbé par la pandémie à laquelle le monde a dû faire face, elle parvient à se produire aux festivals MITO SettembreMusica à Milan et à Turin, Piano Pic à Bagnères-de-Bigorre, Harpes au max à Ancenis, Festival Camac à Nice… En août 2021, elle partage la scène avec le violoncelliste Gautier Capuçon au cours de sa tournée Un été en France. Elle fait ses débuts avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en janvier 2022 avec le Concerto pour flûte et harpe de Mozart, avec Joséphine Poncelin à la flûte et Marta Gordalinska à la baguette. En mars 2022, elle interprète les Danse Sacrée et Danse Profane de Debussy à l’Opéra de Dubaï, accompagnée par l’Ensemble K et sa cheffe Simone Menezes. Ce concert-évènement organisé par la Fondation Cartier a fait l’objet d’une captation live par la chaîne Mezzo, diffusée le 8 mars 2022.
     Mélanie Laurent est lauréate de la Fondation Banque Populaire. Elle est aussi soutenue par les fonds Tarrazi, la fondation Meyer, et le Mécénat Musical Société Générale.
     Elle joue une harpe Style 23th Gold de la marque Lyon&Healy, gagnée lors de l’USA International Harp Competition, et une Atlantide Prestige du facteur de harpes français Camac.